Slave Education Index du Forum
 
 
 
Slave Education Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

The Handsome Schemer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Slave Education Index du Forum -> Hors Rp -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ezekiel Tsukishi
Elèves

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 4
Localisation: En route vers le Manoir.

MessagePosté le: Dim 20 Sep - 23:08 (2009)    Sujet du message: The Handsome Schemer Répondre en citant

Ezekiel : "Vous m'avez convoqué, maître ?"

Kurokaze : "Oui, Ezekiel. Installe toi."


Le jeune homme s'exécuta, obéissant.
Le feu dans la cheminée... La table basse... La servante qui venait d'apporter le thé... Le regard bienveillant mais préoccupé du maître... Tout dans cet instant semblait rappeler à Ezekiel le jour où il était arrivé pour la première fois chez Kurokaze, il y a trois ans maintenant.
Cependant, il n'aurait pas su dire si cela était un bon ou un mauvais présage.


Le maître versa le liquide brûlant dans les tasses.

Kurokaze : "Mon cher, voilà maintenant quelques années que tu es à mon service."

Ezekiel : "En effet, le temps passe si vite..."

Kurokaze : "Comme tu le sais, j'ai toujours été plutôt réticent à cette loi coréenne. Tu penses bien que lorsqu'on a appris que je possédais moi même un esclave, j'ai été la risée de mes amis."

Ezekiel : "Vous m'en voyez navré..."

Kurokaze : "Ne le soit pas. Le phénomène s'étant rapidement répandu, on a fini par ne plus y prêter attention.Et puis, je dois dire sincèrement que le jeu en valait la chandelle."

Ezekiel : "Que voulez vous dire, maître ?"

Le sourire victorieux affiché par le jeune homme n'était en rien masqué.

Kurokaze : "Pas de fausse modestie entre nous, Ezekiel ! Tu sais, peu de gens peuvent se vanter de pouvoir me faire revenir sur mes convictions, mais toi, tu l'as fait. pas une seule fois je n'ai regretté de t'avoir... engagé ? Adopté ? Enfin, tu me comprend."

Ezekiel : "Je ne mérite pas tant de bienveillance, maître. Je ne fais que mon devoir."

Kurokaze : "Et tu le fais très bien. Toutefois, bien que tu le mérite amplement, ce n'est pas pour te féliciter que je t'ai convoqué."

Ezekiel : "Je vous écoute, mon maître."

Kurokaze : "Voilà. Je sais l'excellente éducation que tu as reçue. Je sais aussi que même lors de tes années d'errance, tu t'es toujours débrouillé pour fréquenter la haute société irlandaise, britannique et même japonaise, par des moyens qui me sont encore flous aujourd'hui. Je suppose que c"est ainsi que tu as forgé ce qui fait de toi un esclave de premier choix."

Ezekiel : "Maître, ces paroles me vont droit au cœur."

Kurokaze : "Toutefois, tu n'es pas encore l'esclave parfais."

Ezekiel, qui avait commencé à porter sa tasse à ses lèvres, interrompit son geste. Il n'était pas facilement décontenancé pu pris au dépourvu lors d'une conversation, mais là, s'était pourtant bien le cas. Non pas qu'il s'offusquait des paroles de son maître. Seulement, il ne parvenait pas à voir où se dirigeait la conversation, et c'était une sensation très désagréable.
Il prit quelques gorgées de thé, prétexte habile visant à lui laisser un instant pour remettre de l'ordre dans ses idées avant de répondre.

Ezekiel : "Maître ! Loin de moi l'idée d'avoir la prétention de me présenter comme parfais en quelque domaine que ce soit."

Kurokaze : "Je sais bien, ne t'en fais pas."

Ezekiel : "Dites moi quelles sont mes lacunes, mon maître. Je m'empresserai de tout faire pour devenir l'esclave parfait que vous semblez désirer."

Kurokaze : "Justement, Ezekiel. je n'en sais rien."

*By Jove ! Où veut-il en venir, à la fin ?!*

Ezekiel : "Maître ?"

Kurokaze : "Laisse moi t'expliquer. Il se trouve qu'une école spécialisée dans la formation d'esclave a ouvert ses portes, récemment."

Le vieil homme chercha alors quelque chose dans une poche de sa veste intérieure. Il en sortit une brochure qu'il tendit à son esclave.
Ezekiel jeta un regard suspicieux au dépliant et en parcourut les courtes lignes.

Slave Education ? Dans ce Japon moderne où le niveau d'anglais moyen se limitait à yes et no, il fut heureux de trouver ne seraient-ce que deux mots de sa langue maternelle correctement alignés.

Ezekiel : "Des cours de maintien, de langue étrangère, de culture, de littérature, d'éducation... sexuelle ?! Maître, avec tout le respect que je vous dois, et sans vouloir me vanter où me surestimer, je ne pense pas que cette école puisse m'apporter quoi que ce soit... Je parle presque couramment quatre langues. Vous m'avez déjà emmené à diverses réceptions, je pense que mon maintien et ma culture ne sont plus à prouver. Quand au..."

Kurokaze :
"Oui, oui, je sais tout cela, mon cher esclave. Tu sais... Ce qu'il te manque... Je ne pense pas que ce soit quelque chose que l'on apprend forcément en classe.

Ezekiel : "...maître..."

Kurokaze : "Et puis regarde, il y a aussi des cours de cuisine. Nous savons toi et moi que cela ne saurait être superflu, non ?"

Le maître souris à son esclave.
Le sourire qu'Ezekiel rendit était sincère.


Non pas que l'idée de quitter la demeure Kurokaze l'effrayait mais... Il s'était habitué à la petite vie tranquille qu'il menait depuis trois ans.
Lorsqu'il réalisa cela, Ezekiel décida qu'il était peut être temps de faire sortir sa vie de son cocon surprotecteur.


Ezekiel : "Maître, si tel est votre souhait, j'irai."

Kurokaze : "Mais, tel est mon souhait, mon cher Ezekiel. J'ai pris les dispositions nécessaires avec le directeur, ainsi que ton billet d'avion. Tu pars dans une semaine."



...

Trois jours plus tard, après un agréable voyage

...
   



Ezekiel sortit sa montre à gousset de sa veste. Cela faisait un quart d'heure qu'il était dans cette salle d'attente. Toutefois, le miroir devant lui l'aidait à patienter. Voilà un moment qu'il n'avait plus eu l'occasion d'enfiler son cher costume.
Le pantalon léger, la ceinture à boucle d'argent, les chaussures à lacets luisantes, la chemise blanche sous le gilet noir, le long manteau au col haut qui descendait jusqu'aux talons, le nœud en ruban de soie noir, et le chapeau haut de forme avec sa boucle en argent également...


*Parfait !*

Il n'avait pas prêter attention à l'école en elle même. Il avait été accaparé par les quelques visages qu'il avait croisé.

Plutôt décevant.


*Tous dépressifs ou énervés, ici.*


C'est alors que la porte s'entrouvrit...

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Sep - 23:08 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Slave Education Index du Forum -> Hors Rp -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com