Slave Education Index du Forum
 
 
 
Slave Education Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Dernier passage...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Slave Education Index du Forum -> Hors Rp -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Toshiro kan'shi
Ainés

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Jeu 20 Aoû - 15:42 (2009)    Sujet du message: Dernier passage... Répondre en citant


Toshiro Kan’shi, Jeune homme d’environ dix-huit ans, personne ne savait réellement, marchait. Juste marchait pour l’instant. Pourquoi me diriez vous, et vous avez raison de poser la question.  Il marchait tout simplement pour aller dans sa prison. Ce n’était pas un cachot proprement dis, mais cela n’en restait pas moins la sienne. Pourtant ce n’était juste un internat avec une école rattachée. Une école d’esclavage.  Une école ou l’on apprenait aux élèves qui y résidait à être «  le parfait esclave et a exécuter tous les ordres comme il se doit » …  Toshiro en était uns de ces élèves, bien que maintenant commençant sa troisième année  et était devenu ainé, il en reste un esclave.


Et un esclave n’a rien qui est propre a lui-même, un esclave, n’a pas de diplôme (hormis peut être celui d’être esclave) , n’as pas de permis, n’a pas d’argent, mais as des jambes pour ce déplacer. Donc un esclave marche. Et Toshiro le faisait. Pourquoi le maitre ne m’emmènera pas ? Tout simplement parce que un maitre n’est pas au service de son esclave, et ce dernier doit donc se débrouiller tout seul pour aller là ou il doit aller.  Et c’est ce que fait le jeune homme. Vivant plus haut dans le pays,  il a pris le train, sans payer, pour se rapprocher le plus prés de sa destination. Bon il ne faut pas lui en vouloir mais, bien qu’il soit sportif, il ne se volait pas traverser le Japon à pied. Mais le refuse était situé dans les montagnes, et n’aillant pas non plus e transport en commun pour y aller et  il dut donc marcher.


Apres avoir quitté la ville la plus proche, mais tout de même à plus d’une dizaine de kilomètres, l’esclave suivit la route jusqu'à sa destination finale.  Une route bétonné, ou il put sans mal faire rouler sa valise contenant le peu d’affaire qu’il avait. Mais la suite devenait plus compliquer avec le temps… Il fini par atterris sur un sentier de pierre, là, la valise passait plus difficilement.  Et pour fini le chemin de terre. Toshiro hissa sa valise sur son dos. Il avait beau être grand du haut de ses 1m 87, il n’en était pas aussi fort.
Bref il posa un premier pied sur le chemin de boue et s’enfonça… Apparemment ici il avait plut… Super…  pour vérifier le jeune homme leva la tête… En effet le ciel était bien gris et aucun rayon Du soleil ne filtra… Enfin bon ce n’était pas trop grave, s’il ne se mettait pas à pleuvoir.  Il marcha donc, glissant un peu par moment mais avançant malheureusement. Quelques voitures passa a coté de lui  pendant son ascension de temps en temps. Une personne qu’il connaissait, un nouveau… Un professeur tiens !


Quelques heures plus tard il arriva enfin devant les immenses grilles de l’entrée. Un lourd portail en fer forgé noir, monstrueux, qu’il avait bien tenté de franchir une nuit… Sauf que personne n’avait prévenu qu’il était électrifié …  Mais là n’est pas la question, il continua à marcher, des pieds plein de boue et  des bras, des pieds… Non plutôt tous son corps douloureux.


Une grand sourire s’étira sur ses lèvres, un sourire énigmatique mais surtout inquiétant… Toshiro n’était pas quelqu’un de dangereux, non… Il fallait juste faire attention…  Enfin bref, il traversa la  cour de sa démarche élégante et féline, après tout il avait de grande jambe, il pouvait se me permettre.  Beaucoup de personne le regardait surtout les personnes qui le connaissait pas, les nouveaux, il fait dire que ses cheveux blanc aux reflets argentés ne passait pas inaperçu. Beaucoup de personne ne sont poser des questions la dessus, est-ce une forme d’albinos ? Peut être du moins, c’était naturel…   D’ailleurs il ne manqua pas de les regarder à son tour, ses petits curieux, les détaillant de hauts en bas de ses yeux bleus où l’on pouvait voir à l’intérieur une flamme corrompu, dangereuse.


Quelques peu après, il se rendit au secrétariat, aller plus qu’une année et tout ceci, du moins ici était fini…  Le jeune homme aux cheveux blancs frappa une fois, il était à l’heure pour une fois,  faut dire qu’il est partis la veille de chez son maitre…  frappa une deuxième fois …Toujours rien…  Il entreprit alors  d’ouvrir la porte… fermé… Personne…  Toshiro  manqua de sa frapper la tête contre cette porte. Il avait faim, il avait mal à la jambe, il voulait prendre une douche puis aller dormir et il n’y avait personne. Deuxième soupire. C’est professeur était encore pire que sont maitre… Pourtant c’était un beau celui là …



_________________
vous aimez les puzzles?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Aoû - 15:42 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Camus Yondaime
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2009
Messages: 77
Localisation: Dans un coin entrain de dragué

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 11:27 (2009)    Sujet du message: Dernier passage... Répondre en citant

La journée avait plutôt mal commencer dehors la pluie et l'orage grondait, et la moitié des élèves s'étaient pleins à tout vas de petits bobos superficielles, Camus s'était donc installer dans sa chambre pour se reposer un peu, mais l'heure passait et Camus devait reprendre son boulot, il se leva et il se décida de partir en direction de son bureau. En chemin il dut signer quelques cahiers d'absence, il soupira en voyant les élèves qui séchaient les cours et il partit enfin vers son bureau.

Une fois arrivait devant son bureau Camus vit un élève qui semblait attendre depuis un moment, au départ Camus ne reconnu pas l'enfant mais une fois un peu plus près il reconnu un des ainés du nom de Toshiro, il s'approcha de lui et soupira rien quand voyant sa tenue.


« Qu'est ce qui t'ai arriver? Tu as fait un combat dans la boue? »

Camus ouvrit la porte de son bureau, et il laissa Toshiro rentrait  à l'intérieur, il ferma la porte et il sortit le dossier de l'ainé, il ouvrit le dossier, et il sortit une feuille qui affirmer que Toshiro était bien revenu à l'école. Une fois la feuille dehors il la tendit à l'ainé avec la plume et il soupira.

« Je pensais vraiment que tu ne reviendrais pas tu sais... Mais bon signe cette feuille pour montrer que tu es bien revenu. »


Le directeur se leva, et il prit la clef du dortoir de Toshiro, et  le peu d'affaire qu'il avait laisser ici avant de quitter l'école,  il lui tendit le tout et il resta debout.

« Voilà ta clef et les affaires que tu avais laissé ta chambre et toujours la même qu'avant tu pourras ensuite prendre une douche et  te changer, car, tu es vraiment sale et franchement je me demandes comment tu as fais pour être dans un tel état. »

Il est vrai que Camus ne connaissait pas vraiment l'histoire de Toshiro, et encore moins la raison qui avait pousser son maître a le mener ici, mais en même temps Camus se souvenait n'avoir jamais vu le maître du gamin, et cela l'intriguer, un peu à croire que ce dernier avait disparut dans la nature... Enfin bon Camus se renseignerais le moment venue, une fois que tout fut mis en ordre, il fit signe à Toshiro de se lever et il ouvrit la porte du bureau.


« Voilà tout est régler tu peux aller faire ce que tu as a faire. »

Camus lui adressa un sourire, et il le laissa partir, pour le moment Camus n'avait pas vraiment besoin de garder plus d'une heure dans son bureau un ainé... Il rajouta juste une chose cependant avant que Toshiro quitte le bureau.

« J'espère que cette année tu assisteras à tout les cours donnaient dans cette école. »

Camus eut un sourire aux lèvres et il laissa enfin Toshiro quittait le bureau, il savait déjà au combien le gamin n'était pas du genre a l'apprécier alors autant couper cours a ce mini rendez vous pour ne pas attiser la haine du garçon envers le directeur. Chose que Camus n'avait jamais compris, sachant qu'il n'avait jamais rien fait au jeune homme, enfin bon sa serait encore un des nombreux défis que Camus devrait relever en essayant de comprendre les élèves qui fréquenter son école.
 


Revenir en haut
Toshiro kan'shi
Ainés

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 44

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 23:22 (2009)    Sujet du message: Dernier passage... Répondre en citant

Le garçon était là, toujours de bout, il faut dire que devant le bureau du directeur, il n’y avait pas vraiment grand endroit à s’asseoir. Il y avait des sièges à l’intérieurs, mais pas à l’extérieur. Donc le jeune homme resta debout, la terre tournez vers la fenêtre au bout d’un couloir, ou la pluie tombait. Par moment, on pouvait voir un éclair suivit de son grondement par cette fenêtre. Mais tout le reste était silencieux.   Toshiro d’ailleurs ne parlait, ni bougeait, partis apparemment très loin dans ses pensés. Pensées sur un vieil ami qu’il espérait revoir bientôt, mais ici, il n’avait strictement pas si cela pourra être possible, s’il reviendra…


Mais je silence lui rompu par un bruit de pas, l’esclave le reconnu, un pas lent mais lourd, malgré la petitesse et la maigreur de la personne qui le portait…  en tout cas, à e son, les trais de son visage se durci un peu, et une flamme de rébellion et de malveillance naissait dans ses yeux. Puis une fois s’éleva, sa voix, calme et plate, un peu plus grave que celle de Toshiro. Pourquoi, il faillait que ce soit lui qui vienne l’accueillir, pourquoi c’était lui, la première personne connue rencontrer dans cette école ?


Il le commenta sur sa tenue… Il faut dire que la boue lui montait presque au dessus des genoux et avait des éclaboussures qui lui montait hauts sur le coté droit…  Sans compter l’état de ses habits et de ses cheveux, en ce jour de tempête… Plus quelques petites autres détails, comme sa fatigue  sur son visage qu’il masqua ou alors son corps devenu douloureux.


« Mumm, je prenais un bain de boue, il parait que c’est merveilleux pour la peau… »


Il lui adressa un sourire, faux bien entendu, il me manquera plus que cela…  bref, le ‘ blagueur ‘rentra dans le bureau du directeur tirant sa vieille valise derrière lui, suivis par ce dernier. Il se dirigea illico vers le siège, et se laissa tomber un peu comme une masse, tenu peu digne pour un esclave mais bon, il n’était pas humain avant tout ? Enfin cela il fallait l’expliquer à certaine personne… comme son maitre. En tout cas, en même temps qu’il s’assit, il lâcha un grognement soulagé. Montrant que en effet, il n’était pas si en forme qu’il ne prétendait le montrer…  Et quand il se pencha, prêt a masser les chevilles blessés Monsieur Yondaime en personne recommença à lui parler. Il s’arrêta dans ses mouvements et le regarda d’une mine surpris.


«  Alors, je suis un si mauvais élèves que cela, pour pensé de moi ainsi ? »


Il pris un air vexé, faux bien entendu,  la réponse était simple même s’il ne le dirai jamais, il était plus en sécurité ici que c’est ‘son maitre ‘, en effet, le jeune homme que vous voyez là,  fait parti des esclaves le moins bien traité … Pour le pas dire le plus maltraiter.  Donc, il resta dans cette école qui le formait a être un bon esclave et d’être dans son cas, de se laisser faire par toute les extravagances de son maitre et de ses amis… dur dilemme pour se jeune homme de même pas d’une vingtaine, d’année. Au moins, on pouvait expliquer son comportement un peu… abusif par moment. Mais personne ne le savait réellement, et donc personne de l’expliquait  non plus.  Mais en tout cas il arrêta ses mouvements qu’il lui aura surement fait beaucoup de bien pour aller signer cette maudite feuille de papier avec cette maudite plume.


Apres tout cela, le directeur lui tendit une grosse enveloppe, Toshiro leva un sourcil et regarda ce qu’il y avait dedans, en écoutant ce que son vis-à-vis disait, et lui répondis :


«  Comment j’ai fait ?, j’ai marché pardi, tout le monde n’a pas de voiture   ou de personne pour ce faire emmener alors elle n’a le choix que de marcher, d’ailleurs vous pourrez dire a vos professeur de roulé moins vite en venant ici, j’ai failli finir dans le fossé moi, ça serai cocasse que votre prestige est une tache a cause d’un professeur qui roulait trop vite et qui a écraser un élève… »


On aura pus croire que c’était une provocation, mais s’en était pas une, pas avec le directeur, Toshiro avait déjà fait cela par le passé et c’était retrouver tout les soirs au bunker comme punition … Que du plaisir…
Du moins le plus vieux des deux ce leva et ouvris la porte, Toshiro le suivi du regard pour l’instant, il s’avait que c’st jambe aurai du mal a le porter, mais ce n’était pas grave… a près tout il ‘était pas a cela. Il lâcha un énorme soupire et essaya de se donner de la contenance avant de se lever, ses jambes lui faisait vraiment, mal, c’est vrai que les nouvelles expériences de son maitre suivi de tout le trajet a travers  a deux pattes l’avait bien fatigué. Pour une fois il avait faire ce que lui disait son professeur de maintien suivit d’une bonne sieste…  Il suivit donc ce dernier, sa valise toujours derrière lui, sortant de ce bureau en répondant à ca dernière question.


«  Bien entendu… »

_________________
vous aimez les puzzles?


Revenir en haut
Camus Yondaime
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2009
Messages: 77
Localisation: Dans un coin entrain de dragué

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 10:58 (2009)    Sujet du message: Dernier passage... Répondre en citant

Camus regardait Toshiro, ce garçon l'intriguais vraiment, et Camus n'avais jamais vraiment compris pourquoi ce dernier lui vouer une haine sans faille. Un jour sûrement Camus le découvrirais, mais pour le moment il ne voulait pas bousculer le jeune homme... Tout en préparant les papiers et en les faisant signer au garçon, il eut un petit sourire en écoutant la réponse de Toshiro suite aux deux questions de Camus, cela ne fit même pas réagir le direction qui pris la parole de sa voix calme.

"Dommage je n'étais pas la pour te frotter le dos..." Dit il en rigolant, avant de prendre de nouveau la parole.

"Je n'ai pas dis que tu étais un mauvais élève Toshiro, juste que je suis surpris de te voir revenir toi qui pourtant détester cette école."

Le directeur, ne cherchait pas vraiment d'excuses, de toute façon il comprit bien vite depuis la construction de cette école que ces jeunes préféraient un tant sois peu revenir ici plutôt que de rester auprès de leurs maîtres, après tout il n'était pas dupe, il savait très bien que pour certains la vie avec un maître était des plus atroces. Il soupira, et il sortit de ces pensées quand il entendit Toshiro lui parlait de ça façon d'arrivée ici et qu'un professeur avait faillit l'écraser. Camus était assez surpris en entendant cela et il soupira a nouveau.

Il devrait vraiment dire aux professeurs de se calmer un peu il ne voulait pas prendre le risque d'avoir des soucis a cause d'un fou du volant... Il soupira et il regarda Toshiro droit dans les yeux.

"La prochaine fois téléphone et quelqu'un viendra te chercher... et pour le reste je m'en occuperais je demanderais aux professeurs de rouler moins vite une fois arrivée à la hauteur de l'école."

Il se leva ensuite pour faire sortir Toshiro, pour que ce dernier retrouve enfin sa chambre, l'entretien n'avait pas besoin d'être fait en entier vu que Camus lui avait déjà tout demander lors de sa première inscription.  Il laissa le garçon se levait mais voyant qu'il ne tenait cas peine debout, Camus partit prendre ses valises, il allait l'aider a les portés jusqu'à sa chambre et il le laisserait seule par la suite... Il adressa un sourire au garçon quand il lui dit qu'il assisterait à tout les cours, mais Camus savait déjà que s'était une chose a voir, car la moitié des élèves ne suivaient pas vraiment les cours dans leurs totalités.

Il marcha tranquillement vers les dortoirs en tenant les valises de Toshiro, tout en regardant sur les portes les numéros pour trouver celle du jeune homme. Tout en marchant Camus se perdit un peu dans ses pensées, il se stoppa quand même devant une chambre avant de se tournée vers Toshiro, il voyait bien que le garçon était mal en point alors il soupira et il ouvrit la porte pénétrant ainsi dans la chambre... Une fois qu'il eut poser les valises il se tourna de nouveau vers Toshiro et prit la parole.

"Reste ici pour te reposer aujourd'hui, ne va pas en cours, tu es tellement mal en point que je ne fais pas long feu de ton état ce soir... Donc si vraiment sa ne va pas file a l'infirmerie mais en attendant tu restes ici et tu dors."

Camus lui adressa un sourire, avant de partir en direction de la sortie, il avait mit la valise de Toshiro au pieds du lit, et il voulait a présent laisser le garçon se reposait tranquillement, il savait de toute façon que moins le garçon le voyait mieux s'était pour lui, car, a force Camus avait appris a le connaitre, il se tourna une nouvelle fois pour rajouter.

"A bientôt en cours."

Il sourit et il quitta la chambre laissant le garçon seul pour se reposer.
 

[Voilà tu peux poster maintenant ailleurs vu que le topic et fini ^^] (tu as le choix sois tu continues le rp avec Camus dans ta chambre se qui voudra dire que tu l'as retenue sois tu peux aller rp ailleurs ^^]


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:10 (2018)    Sujet du message: Dernier passage...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Slave Education Index du Forum -> Hors Rp -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com